Ouverture à une main


Utile si on est handicapé, dans des situations d’urgence ou pour ne pas avoir à lâcher ce qu’on veut couper:couteau ceramique 5

Le thumbstud

Un ergot placé à la base de la lame permet de l’ouvrir du pouce.

Le « spyderhole »

L’ergot est remplacé par un trou dans la partie supérieure de la lame. On rencontre ce procédé sur d’autre couteaux que ceux de la marque Spyderco, qui en avait fait son emblème.

Le flipper

Le talon de la lame est muni d’une excroissance qui dépasse du haut du manche en position fermée. Il suffit de presser ce « flipper » de l’index pour que la lame pivote. Ce système est parfois couplé avec un mécanisme d’ouverture assistée (voir plus loin).

La lentille

Typique des couteaux piémontais, mais présente avec d’autres systèmes de blocage, la lentille permet d’ouvrir la lame du pouce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *