Le traitement thermique: l’art du 2 en 1


1ère étape: la trempe couteau ceramique 9

L’acier brûlant est refroidi brutalement dans un fluide (eau, huile…) pour gagner en dureté. La trempe peut être « sélective »: seule la partie inférieure de la lame est plongée dans le fluide.

2ème étape: le revenu

L’acier est ensuite réchauffé pour que la lame gagne en résilience, ce qui lui permet de mieux supporter les chocs.

Une affaire de spécialistes

Le traitement thermique agit sur l’agencement des atomes de fer et de carbone. Température de l’acier au moment de la trempe, température du bain, température et durée du revenu sont autant de paramètres critiques, variables d’un acier à l’autre.

Bien maîtrisé, le revenu va permettre d’ajuster avec précision le degré de dureté souhaité.

Un forgeron aura comme points de repère les changements de couleur de l’acier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *